•  
  •  
TRANSMETTRE OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE ?

Réaliser son rêve : devenir chef d’entreprise ?
Reprendre une entreprise peut être l’occasion de rapprocher passion et activité professionnelle, par exemple : reprendre un centre équestre, un club sportif, un hôtel, une galerie d’art…

Quelques difficultés de la cession-reprise.
  • Cédants et repreneurs manquent très souvent d’informations sur la manière de procéder et,
  • à ces lacunes, s’ajoutent des coûts d’intervenants généralement élevés,
  • une absence de financements adaptés et
  • des complexités réglementaires, fiscales, organisationnelles…parfois dissuasives.
Pourquoi privilégier la cession-reprise ?
Comparons la cession/reprise avec la création d'une entreprise
Pour la cession-reprise nous relevons:
  • Une entreprise déjà existante, implantée sur son marché ; ce n’est pas le cas de la création.
    • Vous pouvez y adjoindre une activité complémentaire, voire différente…
    • Vous n’avez pas à vous lancer dans le parcours du combattant de tout créateur, notamment dans la recherche de financement pour un projet.
  • Les compétences du personnel en place sont réelles et vous pouvez vous appuyer sur ces aptitudes pour développer l’activité ; n’existe pas dans la création d’une entreprise.
  • L’outil de production est opérationnel et a fait ses preuves; dans la création vous devez tout créer.
  • Les actions de développement peuvent être mises en œuvre plus vite que dans la création.
  • La disponibilité du vendeur dans le passage de relai est généralement acquise. Vous êtes tout seul, sans aides…dans la création.
  • Le financement est très souvent facilité auprès de banques et organismes financiers, puisque vous pouvez présenter au moins les 3 derniers bilans et comptes de résultat. Bien entendu vous devrez présenter vos projections pour le futur.
  • Les 3 derniers bilans en bonne santé sont rassurants pour les financeurs. Dans la création vous représentez un risque dont le financement est soumis à des règles spécifiques, puisque vous n’avez pas ces 3 derniers bilans, le financement est loin d’être certain.
  • Le coût global de la transmission est bien souvent moins cher que le coût global d’une création d’entreprise.
  • Le risque économique est minimisé du fait d’une activité existante et pérenne, ce n’est pas le cas avec une création.
  • L’entreprise est souvent affiliée à une organisation patronale qui peut vous épauler une fois la transmission effectuée. Dans la création vous devez chercher les aides éventuelles,
  • La statistique est en faveur de la reprise : 75 % des entreprises reprises sont toujours en vie au bout de 5 ans, contre moins de 55 % des entreprises créées.
  • Vous pouvez d’ores et déjà percevoir un salaire décent, alors qu’avec la création, des ajustements importants seront à prévoir, voire un salaire très confidentiel...
  • ….
Choisissez le CRA
  • Vendre ou acheter une entreprise est une action généralement unique, parfois l’opération d’une vie.
  • Vous êtes conscients des manques d’informations et de pratiques qui vous préoccupent.
  • Vous voulez négocier raisonnablement votre achat ou votre vente.
  • Vous avez besoin d’une formation et d’informations spécifiques, courtes, denses et transmises par des praticiens de terrain : d’anciens chefs d’entreprise, experts comptables, fiscalistes etc.…

Prenez contact maintenant avec les délégués suisses du CRA:

En votre qualité de vendeur, comme d’acheteur, inscrivez-vous au CRA pendant 18 mois.
  • C’est le temps que nous constatons entre la première prise de contact avec l’entreprise et la signature définitive de la transmission.
  • Pendant cette période vous êtes suivi et épaulé par le délégué proche de chez vous.
  • Ce suivi est BENEVOLE; le délégué met ses compétences à votre disposition pour un accompagnement personnalisé.
  • Au delà de la signature du contrat de transmission, le délégué du CRA vous accompagne pendant les 100 premiers jours dans votre nouvelle entreprise.
Qui est le CRA ? Qui sont ses membres ?
Le CRA, Cédants & Repreneurs d’Affaires – est une association sans but lucratif dont le but et d’œuvrer pour la transmission d’entreprises.
Elle existe depuis 35 ans.
Elle compte 220 délégués totalement et exclusivement bénévoles.
Ils sont d’anciens « patrons » ou dirigeants d’entreprise, d’anciens experts comptables ou d’anciens banquiers. Ils opèrent dans 72 délégations en France, en Belgique et en Suisse.

Entrez sur le site du CRA http://www.cra.asso.fr

Les délégués suisses, sont à votre disposition pour discuter de votre projet :
N’hésitez pas, nous sommes à votre écoute et bienveillants.

Testez nous, maintenant :

Ils sont d’anciens chefs d’entreprise ; ils en connaissent les arcanes, les joies et les peines. Ils comprennent donc vos attentes et vos questions.
Leurs missions sont de vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet d’achat ou de vente d’une entreprise.
Ils disposent d’une connaissance approfondie du tissu économique local via un important réseau de connections professionnelles : fiscalistes, avocats d’affaires, notaires, spécialistes du marketing, informaticiens, fiduciaires et experts comptables, banquiers, organismes de financement, investisseurs…

Pourquoi choisir le CRA et ses délégués locaux ?
  • Le développement économique d’une affaire passe aussi par la possibilité de croître à l’étranger et le CRA vous permet d’accéder à la base de données des entreprises à céder en France et en Belgique.

  • L’accompagnement et la formation des deux parties, souvent novices dans ce type de transaction d’achat et vente d’une affaire, permettent d’améliorer les chances de réussite d’une transmission.

  • Pour le vendeur, les préconisations du CRA vous permettront d’anticiper, de réussir votre cession, d’ancrer votre entreprise dans l’avenir et de vous projeter dans votre vie d’après cession, puisqu’une vente d’entreprise nécessite une préparation minutieuse et documentée.

  • Pour l’acheteur, une reprise d’entreprise se construit élément après élément, dans les moindres détails. Ainsi, nos conseils et notre approche vous aideront, à évaluer votre profil de futur chef d’entreprise, à vérifier l’adéquation de vos aptitudes à votre projet, à entreprendre vos démarches dans les meilleures conditions d’efficacité et de retombées positives pour votre projet.

  • Enfin, un projet de cession et de reprise bien construit intègre, à chaque étape des aspects bien souvent sous estimés : des composantes humaine, psychologique et sociale.
Comment le CRA vous aide, concrètement ?
  • Vous vendez votre entreprise, vous avez besoin de le faire savoir.
    • Entrez dans la base de données du CRA pour des entreprises à vendre.
  • Vous achetez une entreprise, vous avez besoin de la trouver.
    • Vous pouvez en découvrir une en Suisse ou à l’étranger en vous adressant à la base de données du CRA.
  • Le CRA vous accompagne tout au long de vos démarches ; nous participons avec vous à l’élaboration, le suivi et la conclusion de votre projet.
    • pour vous aider à mieux le maîtriser
    • pour lui donner les meilleures chances de réussite

Dans un cas comme dans l’autre, contactez vos délégués locaux, ils vous expliqueront comment accéder à ces bases de données et à quelles conditions.